Publié par Laisser un commentaire

Dr Kin vs Dr Protéines: L’avant match

[fusion_builder_container hundred_percent=”yes” overflow=”visible”][fusion_builder_row][fusion_builder_column type=”1_1″ background_position=”left top” background_color=”” border_size=”” border_color=”” border_style=”solid” spacing=”yes” background_image=”” background_repeat=”no-repeat” padding=”” margin_top=”0px” margin_bottom=”0px” class=”” id=”” animation_type=”” animation_speed=”0.3″ animation_direction=”left” hide_on_mobile=”no” center_content=”no” min_height=”none”]

Le récit d'un furieux combat...

 

Cette dernière fin de semaine, j’ai récidivé en assistant pour une seconde fois à une conférence portant sur les diètes protéinées et la perte de poids. Cela m’a pris un certain temps avant de me décider à écrire ne sachant pas si je devais employer une approche dévastatrice, sans regard pour l’impact de mes propos ou bien, si je devais m’efforcer à prendre une voie plus souple, plus subtile. Bien franchement, je ne suis pas encore tout à fait fixé sur la teneur de mes propos et surtout sur le ton littéraire à exploiter. Avant toute chose, j’aimerais souligner avec fermeté que je n’ai nullement l’intention de critiquer ou de choquer les personnes ayant suivi ce type de diète avec succès ou non. À ceux et celles qui ont réussi, je vous en félicite et j’espère que vous vous portez à merveille et que vous profitez pleinement de la vie. À ceux et celles qui n’ont pas eu cette chance, ne vous découragez pas, il y a toujours de l’espoir et cet espoir passe par la connaissance.   

Chose certaine, je vais y aller d’une série de trois rounds :   

1)      Premier round : je vais présenter dans un premier temps le programme puis l’approche marketing et les techniques de vente exploitée lors de ce type de présentations   

2)      Second round : je vais tenter de décortiquer pourquoi ce type de méthode de perte de poids fait perdre du poids   

3)      Troisième et dernier round : je vais terminer en force en m’affairant à faire ressortir subtilement les incohérences et contractions de ce type d’approche et plus précisément de la présentation à laquelle j’ai assisté. Bref, pourquoi ça risque de ne pas marcher et en somme, démystifier l’arnaque s’il y en a une. Quel suspense!   

Pour vous mettre en situation, je me suis pointé un samedi matin à 10 h (bon, 10h05, je suis arrivé un peu en retard) dans une clinique d’esthétisme qui accueillait un célèbre Dr Protéines (on sait jamais, je pourrais me faire empoisonner si je laissais filtrer des noms ou si je le comparais à un chef d’orchestre de l’OSM) qui présentait sa méthode révolutionnaire de perte de poids. J’avais déjà assisté à une conférence de ce doc en 2003 et disons que j’étais resté quelque peu sur ma faim (diète protéinée, faim, vous suivez?) et j’espérais trouver du nouveau. Nous étions environ 6 ou 7 personnes assises dans le lobby servant de salle de conférence d’un petit salon d’esthétisme. Comble de malheur (mais, quelle satisfaction pour mon égo sans cesse croissant), je fus reconnu dès mon arrivée par un des organisateurs. Tant pis pour le déguisement, j’aurais dû opter pour les lunettes et la moustache…   

Mais, qu’est-ce que ce programme qui fit en sorte que je me suis déplacé un samedi matin? Le voici. Il s’agit d’un programme de perte de poids en 2 étapes mettant l’accent sur des changements nutritionnels importants. La première partie de la méthode consiste à réduire les apports énergétiques à environ 850 kcal par jour dont la majorité provient des protéines et une infime partie provient des « méchants » glucides. Cette partie du programme se poursuit tant et aussi longtemps que 90 % de l’objectif de la perte de poids n’est pas atteint. Cet objectif est fixé en partie par le participant et en partie par le conseiller en perte de poids (personnellement formé par le Dr Protéines). Comme ils ont dit lors de la conférence, on y va au feeling, pas d’indice de masse corporelle, pas de mesure de composition corporelle. On utilise le gros bon sens. Pendant la phase de perte de poids, on se nourrit majoritairement de protéines de saveurs variées venant sous différents formats, mais provenant généralement d’un sympathique sachet. On conserve quelques aliments comme les légumes verts et on peut autoriser un repas « classique », mais qui doit respecter certaines règles (haute teneur en protéines, faible teneur en gras et surtout pas de glucides).   

La deuxième étape ou la phase de maintien consiste à réintroduire des repas classiques dans l’alimentation et à augmenter les apports énergétiques sans toutefois causer une prise de poids.   

Voilà pour l’avant match, que le combat commence!   

La suite sous peu…

[/fusion_builder_column][/fusion_builder_row][/fusion_builder_container]

{{ reviewsOverall }} / 5 Utilisateurs (0 votes)
Pertinence0
Nouveauté0
Qualité0
Ce qu'ils ont dit Laisser votre commentaire
Order by:

Be the first to leave a review.

User AvatarUser Avatar
Vérifé
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Show more
{{ pageNumber+1 }}
Laisser votre commentaire

Laisser un commentaire