Publié par

Perdre ou utiliser des calories ?

Vous êtes-vous déjà posé la question si vous cherchiez uniquement à perdre des calories et non à les utiliser? Perdre signifie cesser de posséder, être privé, être égaré ou ne pas profiter alors qu’utiliser signifie se servir de ou profiter de quelque chose.

La plupart des gens que je rencontre en consultation souhaitent ardemment perdre du poids et afin d’y arriver, ils souhaitent perdre des calories. On souhaite se débarrasser du poids et des calories comme si c’était des choses indésirables ou même inutiles. De mon côté, je vois tout cela fort différemment, à l’opposé même. C’est ce que je tente d’inculquer à mes clients et surtout à mes athlètes (qui, je crois, commencent à bien maîtriser le concept que je m’apprête à vous expliquer).

Je prendrai l’exemple de mes athlètes afin d’illustrer mes propos. En fitness, il importe de présenter une composition corporelle optimale, un minimum de masse grasse avec une proportion adéquate de masse musculaire. Toutes proportions gardées, monsieur et madame tout le monde souhaitent sensiblement la même chose, soit une amélioration de leur composition corporelle. Les apports énergétiques sont un moyen à la disposition de mes athlètes pour arriver à leur fin. Les calories ne sont pas une contrainte, mais plutôt un outil permettant d’être actif et de soutenir un entraînement leur permettant de modifier leur composition corporelle. Sans calorie, pas d’activité physique, pas d’entraînement et pas de progression. Elles ne perdent pas des calories, elles les dépensent. Nuance ô combien importante! Tout comme pour l’argent, perdre ou dépenser sont deux concepts très différents. Si vous perdez de l’argent, vous ne profitez pas de votre argent alors que si vous le dépensez, vous pouvez en profiter (un petit voyage dans le Sud versus se faire cloner sa carte débit par exemple).

Je m’émerveille devant la densité énergétique de certains aliments et toutes les possibilités qui s’offrent en matière d’activité physique grâce à ces calories. Imaginez, il est possible de gravir une petite montagne uniquement en utilisant une fraction de la collecte d’Halloween d’un de vos enfants (ou de ceux des voisins si vous préférez). L’inconvénient, c’est que les gens omettent volontairement ou non de profiter de la densité énergétique disponible à travers notre quotidien. Non, les calories ne sont pas un fardeau ou une malédiction, il s’agit tout simplement d’une mine remplie d’opportunités.

Il en est de même pour le poids. La plus grande difficulté que rencontrent mes athlètes lorsque nous tentons d’affiner leur composition corporelle se situe au niveau de leur capacité à augmenter leur dépense énergétique quotidienne. Pourquoi? Simplement parce que le poids est un des plus importants déterminants de la dépense énergétique quotidienne. Plus nous sommes légers, plus il est difficile de dépenser une grande quantité de calories quotidiennement. Inversement, plus le poids est important, plus il est facile d’augmenter sa dépense énergétique avec de petits gestes au quotidien. Marcher 10 000 pas par jour pour une personne pesant 100kg est pratiquement 2 fois plus coûteux en calories que marcher 10 000 pas pour une personne de 50kg. Moins de poids à déplacer, moins de travail et donc moins d’énergie requise.

Lorsque le poids diminue, il faut compenser en augmentant l’intensité des activités physiques et pour se faire, il est important que la condition physique soit optimale, principalement la capacité aérobie. Afin d’améliorer cette qualité physiologique, il faut l’entraîner spécifiquement ce qui nécessite des calories. L’utilisation de ces dernières permet à l’athlète de se développer et t’atteindre un niveau de condition physique optimal permettant l’atteinte de la composition corporelle souhaitée. Chacune de mes athlètes doit dire merci à l’ensemble des calories qu’elles consomment, car il s’agit de la pierre angulaire de leur performance.

Actuellement, la perception des gens face aux calories est plutôt axée sur un penchant négatif. On regarde les étiquettes la quantité de calories d’un aliment et notre degré de mécontentement est proportionnel à la quantité de calories. Lorsque nous nous entraînons sur un appareil cardiovasculaire, notre degré de satisfaction est également influencé par la quantité de calories dépensées. Pour beaucoup de gens, un exercice est agréable uniquement s’il permet de dépenser beaucoup de calories. En fait, c’est exactement ce principe qui a rendu si populaires les appareils elliptiques. On aime beaucoup plus ce type d’appareil parce qu’il semble plus facile de brûler une grande quantité de calories et on aime moins le simulateur de marche d’escalier parce qu’il est plus difficile de brûler beaucoup de calories. Enfin, sur l’indicateur de l’appareil. J’en ai déjà parlé dans un article précédent, mais il existe parfois un monde de différence entre ce qui est indiqué sur l’appareil et la réalité lorsque l’on parle de dépense énergétique (vous irez voir l’épisode, vous en serez choqués!).

Pourquoi ne pas se centrer sur l’activité physique et tout ce qui peut être agréable? Oui, faire de l’activité physique ne se limite pas uniquement à brûler des calories. Si c’était le cas, nous ne serions que des machines à CO2 qui contribueraient à augmenter l’effet de serre. Arrêtez de détester les calories et appréciez chacune d’elles afin de profiter pleinement d’une vie active.

{{ reviewsOverall }} / 5 Utilisateurs (0 votes)
Pertinence0
Nouveauté0
Qualité0
Ce qu'ils ont dit Laisser votre commentaire
Order by:

Laisser votre critique

User Avatar User Avatar
Vérifé
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Show more
{{ pageNumber+1 }}
Laisser votre commentaire